Patrimoine - Culture

Fort de la Forclaz

Présentation

VRAI OU FAUX ?
Avec ses rideaux brodés aux fenêtres, ses volets et sa planche d’accès pour le chat, le chalet du col de la Forclaz paraît si vrai qu’il est photographié par de nombreux touristes et que certains demandent à le louer ! Il est vrai que l’emplacement est superbe et offre une vue magnifique sur le col de Balme et le haut de la vallée du Trient.

En réalité, il s’agit d’un faux chalet… mais d’un vrai fort de l’armée suisse, avec mitrailleuse, poste d’observation et abri pour la troupe.

Même chose pour le vrai-faux rocher situé en contrebas, au milieu de la prairie, qui n’attire pas l’œil mais qui dissimule en réalité un redoutable canon antichars tirant sur la route du col.

Quant à la grange que l’on aperçoit de l’autre côté du col, elle ne sert pas à remiser les foins mais abrite un contre-ouvrage fortifié, lui aussi armé d’une mitrailleuse.

Eh oui ! Tous ces éléments du paysage sont faux, mais ils sont si bien camouflés qu’ils font partie intégrante du paysage...

Ces fortifications sont ouvertes au public depuis juillet 2007. Ils ont été remis en état avec la collaboration de la commune de Trient, des biens culturels de Trient et de l'Association du Fort de Litroz. L'entrée est libre. La visite se fait sans guide et le matériel exposé est placé sous la bienveillance des visiteurs. Merci de respecter les locaux et le matériel. Vous y trouverez des panneaux didactiques expliquant l'ensemble du dispositif, les but des fortifications du haut de la vallée du Trient et l'armement des fortifications.

Sur votre parcours, vous trouverez également un beau point de vue sur le vallon et le village de Trient.
Les fortifications du col de la Forclaz sont ouvertes au publique de juin à fin septembre de 10h00 à 18h00.

Caracteristiques

Contact

Localisation

Regarder aussi

Patrimoine - Culture